L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) et ses missions

De WikOSS
Aller à : navigation, rechercher

L'Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) est une organisation internationale intergouvernementale à vocation africaine, créée en 1992, et établie à Tunis (Tunisie) depuis 2000.

L’OSS compte en 2020, 32 Etats membres (dont 25 pays d’Afrique et 7 pays non africains) et treize organisations (internationales, sous-régionales et des organisations non gouvernementales (Figure 1), comme suit :

  • 25 pays africains : Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Somalie, Soudan, Tchad et Tunisie.
  • 7 pays non africains : Allemagne, Belgique, Canada, France, Italie, Luxembourg et Suisse
  • 13 organisations membres :
  1. Centre d'Actions et de Réalisations Internationales (CARI)
  2. Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)
  3. Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT)
  4. Communauté des Etats sahélo- sahariens (CENSAD)
  5. Centre Régional de Télédétection des Etats de l'Afrique du Nord (CRTEAN)
  6. Intergovernmental Authority on Development (IGAD)
  7. Environnement et Développement du tiers-monde (ENDA)
  8. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)
  9. Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV)
  10. Réseau Sahel Désertification (ReSaD)
  11. United Nations Convention to Combat Desertification (UNCCD)
  12. Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)
  13. Union du Maghreb Arabe (UMA).

La zone d'action actuelle de l’OSS s’étend sur une superficie d’environ 17,520 millions de km2, soit 57% de la superficie du continent africain . Les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Cameroun et Tchad) couvrent 41% de la superficie totale, ceux de l’Afrique du Nord occupent 33%, et ceux de l’Afrique de l’Est, 26%. Elle dispose de 21 700 km de longueur de côtes (OSS, 2017).

Figure1.png

Figure 1. Pays membres de l’OSS

L’OSS a pour mission d’appuyer ses pays membres africains dans la Gestion intégrée et concertée des ressources naturelles dans un contexte de changement climatique particulièrement défavorable. Cette mission s’appuie nécessairement sur la transmission des connaissances, le renforcement des capacités et la sensibilisation de toutes les parties prenantes. Pour 2030, la stratégie de l’OSS dans le domaine de l’Eau tend à contribuer à la satisfaction des besoins en eau des populations des Etats membres de l’OSS et à la gestion durable des ressources en eau en mettant l’eau au sommet des agendas politiques L’OSS s’est donc engagé à travers sa Stratégie à :

  • Améliorer/renforcer la connaissance des ressources en eau souterraines et superficielles de la région, et sur leurs interactions, notamment en ce qui concerne les eaux partagées;
  • Contribuer à la mise en place d’outils de planification pour la satisfaction des besoins en eau des populations à court, moyen et long termes;
  • Encourager et soutenir les politiques de gestion intégrée et durable des ressources en eau;
  • Contribuer à améliorer et à pérenniser la gouvernance des ressources en eau partagées.

Ces engagements s’inscrivent, par ailleurs, dans le cadre des Objectifs du Développement Durable et de l’Agenda 2063.